Une Épidémie de gale à l’hôpital:

 

 

Cette maladie de peau bénigne s’est déclarée en France.
Deux patients et 18 membres du personnel ont été atteints.
A votre avis, pourquoi l’hôpital de Lens est première ??? La bactérie, qui provoque de violentes diarrhées accompagnées de douleurs abdominales et de fièvres, a d’abord touché le centre hospitalier de Valenciennes (Nord) en janvier.

Cette maladie s’est propagée dans la région, en particulier à l’hôpital de Lens (Pas-de-Calais) qui a compté 93 cas sur les 227 recensés dans la région à ce jour.

ENCORE DES NEGLIGEANCES A L’HOPITAL

Le 30/04/2006 Mon fils Théo âgé de 16 mois est rentré à l’hôpital de Lens suite à de grave brulûre.
Son état à nécessité une anesthésie général pour lui effectuer les bandages.
Après cette intervention notre fils ne voulait plus marché, nous l’avons gardé à bras durant tout ce temps.
le lendemain il était de sortie mais il éprouvait toujours des difficultés pour se déplacer…
Le soir à la maison lorsque nous le mettons au lit nous découvrons avec stupéfaction un bandage à son pied gauche qui n’avait pas été brûlé.
Nous prenons le risque d’enlevé le bandage (des consignes nous ont été donné pour ne pas enlever les bandages car ils doivent être effectué au bloc chirurgicale de Lens)… Notre colère fut intense lorsque nous apercevons un cathéter qui avait été oublié…

En plus des souffrances dues à ses brûlures ils venaient de lui en ajouter d’autres …

Pourtant malgré des souvenirs malheureux nous ne l’avions pas quitté une seconde sauf durant les 2 heures ou nous n’avons pas pu l’accompagner au bloc…

Il n’aura pas fallu plus de temps à ces personnes pour venir ajouter des souffrances inutiles à notre fils…
accident
Les infections et maladies nosocomiales

le gouvernement avait parlé de 8000 morts sur la route l’année précédente…
Il s’est bien gardé de parler des 10000 à 13000 morts par maladies nosocomiales sur les 100000 personnes touchées par ces maladies.
Remarquez, résoudre ce problème de maladie nécessiterait des investissements dans les hôpitaux, ce qui ne rapporterait rien dans les caisses de l’état, contrairement à la sécurité routière bien plus rentable.
Ce site a pour but de dénoncer les dérives et l’opacité des hôpitaux.

Connaître et combattre les infections hospitalières:

On appelle infections nosocomiales les maladies infectieuses contractées pendant une hospitalisation.
Inévitables dans bien des cas et relativement fréquentes (de l’ordre de 5 à 7 % des patients hospitalisés), ces infections présentent divers degrés de gravité et constituent un important enjeu de santé publique, qui concerne aussi bien les patients et leur entourage que l’ensemble des professionnels de la santé.
Hopital-de-France va vous donner les réponses aux questions les plus courantes.

Vous ou l’un de vos proches estimez avoir été victime d’un accident médical, d’une affection iatrogène ou d’une infection nosocomiale graves survenus à compter du 5 septembre 2001 et souhaitez obtenir l’indemnisation des dommages consécutifs à cet accident médical.
Cette indemnisation peut vous être versée, soit par l’assureur du professionnel de santé en cas d’accident fautif, soit par l’ONIAM en cas d’accident non fautif ou d’infection nosocomiale.
Pour obtenir cette indemnisation, vous pouvez vous adresser à la commission régionale de conciliation et d’indemnisation du lieu de réalisation de l’acte médical en cause en retirant un formulaire de demande auprès de cette commission. La procédure est gratuite et vous pourrez obtenir une indemnisation en moins d’un an.

Cette démarche n’est pas incompatible avec une procédure devant le Tribunal compétent.

Laver les mains Pourtant, grâce aux gestes simples des internes, des milliers de vies pourraient être sauvées.
Encore faut-il en avoir le courage…