soignants….pourquoi aller ils sont allez dans la rue contre la loi Bachelot le 5 mars ?

 

Quelques témoignages :

Eric IDE en Haute Garonne
Plus que jamais nos conditions de travail se dégradent, nous sommes sans arrêt entrain de courir dans les services d’un patient à un autre de sorte qu’il ne sont plus considérés comme des être humains mais comme un maillon sur notre chaîne de travail. Il faut rajouter à cela une pression insuportable maintenant que l’hôpital public est devenu avec la T2A une entreprise à but lucratif. Il faut que cela cesse, il faut crier haut et fort notre souffrance…..

Sylvie IDE en Franche Comté
Les années passent mais j’aime toujours autant mon métier et pourtant je ne pars plus avec le même entrain à l’hôpital.C’est dur tous les jours, on manque de personnel, il pleut des notes de services de plus en plus décalées tellement que je voudrait bien pendre ces directeurs dont je connais à peine le nom par la peau des c…. pour les traîner dans les services et leur montrer la vraie vie…..
Ce qui me met le plus en colère c’est l’inertie de mes collègues !! ah pour râler y a du monde !!! faut entendre les tirades dans les vestiaires !!! Mais pour réagir : personne ou si une poignée de blouses blanches : ridicule !!
Aujourd’hui il y a les assignations du personnel minimum soit quasiment l’effectif de tous les jours et celles qui sont en repos ne se mobilisent pas….pour x bonnes raisons bien sur !!
Mais oui continuez à faire les autruches, continuez ainsi, ne vous positionnez pas aujourd’hui pour défendre la qualités des soins et l’hôpital public
Mais qui vous soignera demain ??? Là vous n’aurez plus le choix !!

La loi Bachelot avec la tarification à l’activité est une arme de destruction massive contre l’hôpital public

Vous avez un directeur, vous aurez un patron tout puissant
vous avez un métier, vous serez une fonction au service de la rentabilité
vous avez des médecins, vous aurez des contractuels recrutés en fonction des soins vendus
vous avez un hôpital d’affectation, vous aurez la mobilité sur la région, voir + loin
Vous avez un statut, vous aurez un couperet au dessus de la tête
vous avez des droits, vous aurez des devoirs et des obligations
vous avez une déontologie, vous aurez un objectif comptable à accomplir

Vous aviez encore une carrière, une vie de famille, des loisirs, des objectifs professionnels……
oubliez les, ou battez vous !!!
car c’est déjà pas facile , mais demain…………